Visiter la bibliothèque Ambrosienne de Milan

Parmagiamilancom

Visiter la bibliothèque Ambrosienne de Milan

Pour les mordus de la culture et de l’histoire, la bibliothèque Ambrosienne est une bibliothèque historique située à Milan. Elle a été créée le 8 décembre 1609 avec l’ouverture de la salle de lecture publique dénommée « Sala Fredericiana » dans le bâtiment où se trouve également la pinacothèque Ambrosienne.

Historique de l’endroit

Les deux endroits, la bibliothèque et la pinacothèque Ambrosienne portant toutes le nom d’Ambroise de Milan, le saint patron de la capitale lombarde. Elles ont été fondées par le cardinal Federico Borromeo (1564-1631) et situées dans le palazzo dell’Ambrosiana.

Ce cardinal de Milan a réfléchi sur ce projet lors de son séjour à Rome entre 1585 et 1595, d’une nouvelle institution de haute culture, artistique, littéraire et scientifique, durant une période fortement influencée par les valeurs humanistes. Ce n’est qu’en 1603 qu’il a rassemblé tous les éléments nécessaires et les a confiés aux architectes tels que Lelio Buzzi et Francesco Maria Richini. Fabio Mangone a continué les œuvres en 1611 et ajoute à la construction deux salons pour l’Académie et la collection d’œuvres d’art. Entre 1826 et 1836, Giacomo Moraglia a réalisé l’église Santa Maria della Rosa la cour néoclassique et entrepris la reconstruction de l’entrée principale, située sur le côté nord de la future bibliothèque, intégrant la salle Renaissance de la Confraternita del Pio Istituto di Santa Corona.

En 1923, ils ont transformé la cour néoclassique en salle de lecture, à son état actuel. En 1928, l’édifice à côté créé par saint Charles Borromée et appartenant aux Oblati, ainsi que l’église Santa Maria Maddalena al Santo Sepolcro, érigé depuis plus de mille ans déjà, sont annexés pour accueillir les collections ambrosiennes.

Malheureusement, les bombardements de 1943 ont touché les bâtiments, et Luigi Caccia Dominioni a entamé des travaux de reconstruction. Puis, des travaux de rénovation et de modernisation dans presque la totalité de la bibliothèque sont effectués entre 1990 et 1997 grâce à l’appui et l’aide de la Fondation Cariplo et de la Banque Intesa.

C’est grâce à la donation faite par le cardinal Federico Borromeo, de la collection d’environ 250 tableaux et dessins à la bibliothèque Ambrosienne qui a incité à créer la pinacothèque. Elle doit servir de soutien et de modèle à l’Académie de peinture et de sculpture, selon les souhaits du cardinal. La pinacothèque est créée quatre années plus tard, pour l’éducation et la formation artistique.

ambrosiana-biblioteca

Les particularités de la bibliothèque Ambrosienne

Mis à part de son accès au grand public, la bibliothèque Ambrosienne de Milan est également mondialement très réputée. Elle renferme de nombreux textes rares en plusieurs langues : latine, grecque, orientales. Sans oublier le Codex Atlanticus disponible dans la médiathèque. Il s’agit de la grande collection bien emplie d’écrits et de dessins de Léonard de Vinci. Ce célèbre code retrace plus de 40 ans de la vie intellectuelle de Léonard (1478 – 1519).

L’on y découvre un certain nombre de choses très intéressantes comme des notes et des croquis sur l’astronomie, la mécanique, les mathématiques, la botanique, la géographie, l’anatomie ainsi que la physique. Des projets urbanistiques pour la ville de Milan, un plan d’immeuble à Florence ou des croquis d’automates y sont aussi disponibles. En revanche, ce codex n’est pas accessible au public.

À propos de l’auteur

magiamilancom administrator