Archives de catégorie Visite

Parmagiamilancom

Présentation du Quadrilatero d’Oro à Milan

L’Italie impressionne les visiteurs par sa gastronomie exceptionnelle, ses magnifiques sites touristiques, mais aussi et surtout pour son univers artistique très développé. Milan, la capitale de la mode italienne et accessoirement internationale, abrite les plus célèbres lieux du prêt-à-porter. C’est dans l’un de ses quartiers, au Quadrilatero d’Oro, qu’on retrouve les plus belles boutiques de décor et de design, une panoplie de bijouteries, des ateliers et autres maisons de mode célèbres. Lieu de prédilection de tous les aficionados de la mode ainsi que des accrocs du shopping, le Quadrilatero della Moda à Milan est d’une richesse incomparable.

La petite histoire

Via Montenapoleone, Corso Venezia, Via Alessandro Manzoni et Via della Spiga sont les quatre rues qui délimitent le Quadrilatère de la Mode d’où il tient son nom. Il s’agit du quartier des meilleurs créateurs de mode et stylistes italiens et internationaux. Né dans les années 50, le Quadrilatero Della Moda accueille d’abord les maisons de couture milanaises qui y installent leurs ateliers. En 1980, le quartier arbore son aspect actuel en chassant les tendances traditionnelles pour faire place aux grandes marques à vocation internationale. Depuis, le quartier change de nom au gré des créateurs et fans de mode : Quadrilatero Della Moda, Quadrilatero d’Oro, Monte Nap, Napo ou même Via Montenapoleone Fashion District. C’est ici qu’il faut se rendre pour faire du vrai shopping de marques.

Quadrilatero-Oro-milan

Du shopping à volonté

S’il est possible de faire une overdose de shopping, ce sera certainement dans le quartier de la mode de Milan. La majorité des plus belles opportunités de shopping de toute l’Europe se concentrent certainement à cet endroit. Ici, il ne s’agit pas seulement de faire des achats, mais surtout du shopping de luxe dédié exclusivement à ceux qui sont à la recherche de la perfection. Le Quadrilatero d’Oro de Milan attire non seulement les touristes curieux. Mais aussi et surtout tous les people de Milan et du reste du monde qui y vont pour faire les courses et fréquenter du beau monde. C’est l’endroit idéal pour admirer l’œuvre d’art de toutes les grandes marques de la haute couture. De Versace à Armani, le lèche-vitrine de luxe est tout simplement à l’honneur dans le Quartier de la mode. Mais il y a également quelques magasins qui proposent des produits de marques à des prix abordables.

Une visite culturelle enrichissante

Le Quadrilatero d’Oro de Milan est aussi un endroit de référence pour enrichir ses connaissances historiques et culturelles. Ses rues bordées par de belles maisons datant du XVIIe au XIXe siècle émerveilleront les amateurs d’architecture. D’ailleurs, ce quartier tient également son nom « Le Quadrilatère doré » de tous les jolis bâtiments construits à l’époque par de riches individus. Certains de ces bâtiments abritent même des musées dont le célèbre Museo Bagatti Valsecchi, niché au cœur d’une luxueuse bâtisse bien décorée dans la Via Gesù. Toutes les rues et ruelles qui composent le quartier du Quadrilatère de la Mode sont aussi très riches en histoire : via Borgospesso, via Bagutta, via Santo Spirito.

Parmagiamilancom

Visiter la bibliothèque Ambrosienne de Milan

Pour les mordus de la culture et de l’histoire, la bibliothèque Ambrosienne est une bibliothèque historique située à Milan. Elle a été créée le 8 décembre 1609 avec l’ouverture de la salle de lecture publique dénommée « Sala Fredericiana » dans le bâtiment où se trouve également la pinacothèque Ambrosienne.

Historique de l’endroit

Les deux endroits, la bibliothèque et la pinacothèque Ambrosienne portant toutes le nom d’Ambroise de Milan, le saint patron de la capitale lombarde. Elles ont été fondées par le cardinal Federico Borromeo (1564-1631) et situées dans le palazzo dell’Ambrosiana.

Ce cardinal de Milan a réfléchi sur ce projet lors de son séjour à Rome entre 1585 et 1595, d’une nouvelle institution de haute culture, artistique, littéraire et scientifique, durant une période fortement influencée par les valeurs humanistes. Ce n’est qu’en 1603 qu’il a rassemblé tous les éléments nécessaires et les a confiés aux architectes tels que Lelio Buzzi et Francesco Maria Richini. Fabio Mangone a continué les œuvres en 1611 et ajoute à la construction deux salons pour l’Académie et la collection d’œuvres d’art. Entre 1826 et 1836, Giacomo Moraglia a réalisé l’église Santa Maria della Rosa la cour néoclassique et entrepris la reconstruction de l’entrée principale, située sur le côté nord de la future bibliothèque, intégrant la salle Renaissance de la Confraternita del Pio Istituto di Santa Corona.

En 1923, ils ont transformé la cour néoclassique en salle de lecture, à son état actuel. En 1928, l’édifice à côté créé par saint Charles Borromée et appartenant aux Oblati, ainsi que l’église Santa Maria Maddalena al Santo Sepolcro, érigé depuis plus de mille ans déjà, sont annexés pour accueillir les collections ambrosiennes.

Malheureusement, les bombardements de 1943 ont touché les bâtiments, et Luigi Caccia Dominioni a entamé des travaux de reconstruction. Puis, des travaux de rénovation et de modernisation dans presque la totalité de la bibliothèque sont effectués entre 1990 et 1997 grâce à l’appui et l’aide de la Fondation Cariplo et de la Banque Intesa.

C’est grâce à la donation faite par le cardinal Federico Borromeo, de la collection d’environ 250 tableaux et dessins à la bibliothèque Ambrosienne qui a incité à créer la pinacothèque. Elle doit servir de soutien et de modèle à l’Académie de peinture et de sculpture, selon les souhaits du cardinal. La pinacothèque est créée quatre années plus tard, pour l’éducation et la formation artistique.

ambrosiana-biblioteca

Les particularités de la bibliothèque Ambrosienne

Mis à part de son accès au grand public, la bibliothèque Ambrosienne de Milan est également mondialement très réputée. Elle renferme de nombreux textes rares en plusieurs langues : latine, grecque, orientales. Sans oublier le Codex Atlanticus disponible dans la médiathèque. Il s’agit de la grande collection bien emplie d’écrits et de dessins de Léonard de Vinci. Ce célèbre code retrace plus de 40 ans de la vie intellectuelle de Léonard (1478 – 1519).

L’on y découvre un certain nombre de choses très intéressantes comme des notes et des croquis sur l’astronomie, la mécanique, les mathématiques, la botanique, la géographie, l’anatomie ainsi que la physique. Des projets urbanistiques pour la ville de Milan, un plan d’immeuble à Florence ou des croquis d’automates y sont aussi disponibles. En revanche, ce codex n’est pas accessible au public.

Parmagiamilancom

Milan capitale de la mode ?

Qu’appelle-t-on une ville capitale de la mode ? Et bien c’est une ville qui influence le reste du monde dans le domaine de la mode, tout simplement. Avec de nombreux créateurs qui y sont présents, mais aussi de très nombreux évènements qui y sont organisés. Et Milan fait amplement partie des villes dont l’influence est colossale dans ce milieu de la mode. Est-elle pour autant la seule et unique capitale de la mode ? Rien n’est moins certain…

Plusieurs villes candidates au titre de capitale de la mode

Car en effet, plusieurs villes sont très influentes dans la mode. Parmi elles, on retrouve notamment la capitale française Paris, mais aussi la capitale anglaise Londres et c’est New-York qui ferme ce quatuor des capitales de la mode. Chacune de ces quatre villes possède des caractéristiques spécifiques lui permettant de se différencier de ses concurrentes. Par exemple, Paris se distingue en étant la capitale de la haute couture. Ce qui lui vaut d’ailleurs d’être la seule véritable capitale de la mode pour un certain nombres de personnes. Mais pourtant, Londres fait partie du quatuor des capitales mondiales de la mode grâce à sa créativité, son conservatisme, sa mode de rue et enfin la mode masculine qui est très traditionnelle à Londres. Celle-ci étant symbolisée par Savile Row. La troisième capitale de la mode est New-York. La ville américaine se veut l’ambassadrice d’une mode accessible. Et enfin on en revient à notre capitale italienne de la mode, qui pour sa part, se différencie par ses couleurs, mais aussi comme étant la place incontournable de la maroquinerie avec une longue tradition associée.

Milan : une place forte de la mode en forte progression

Ces dernière années Milan est la ville qui a le plus fortement progressé dans le classement des villes capitales de la mode qui est émis par Global Language Monitor. Milan jouit d’une très bonne réputation. Il s’agit vraiment d’une place forte du design européen. Dans ce classement, Paris arrive en première position et New-York en seconde position. C’était l’inverse lors du dernier classement. Rome, une autre ville italienne, la capitale du pays se place également en bonne posture dans ce classement. Mais c’est bel et bien Milan qui est considérée comme capitale de la mode.
D’ailleurs, en visitant Milan, vous ne pourrez pas passer à côté des nombreuses maisons de prêt-à-porter qui peuplent les rues de la ville. Parmi les plus connues, on ne citera que Prada, Dolce & Gabbana ou encore Marni. Concernant la haute couture on retrouve Valentino, Giorgio Armani et Versace. Et là, on comprend tout de suite mieux pourquoi Milan est une telle place forte de la mode au niveau européen, et même mondial. Milan est également réputée pour ses célèbres Via Monte Napoleone, Via della Spiga ou Corso Como dans lesquelles on retrouve les maisons Gucci, Viktor & Rolf, Church’s, Salvatore Ferragamo, Roger Vivier ou encore la Maison Martin Margiela.

Milan mérite amplement son titre de capitale de la mode, mais elle n’est pas la seule à posséder ce prestigieux titre, comme Paris ou Londres (je l’ai lu ici mais je trouve que les anglais s’habillent mal)

milan-capitale-mode

Parmagiamilancom

Il est possible de visiter Milan en réalité virtuelle

Cela vous tente de découvrir la ville de Milan d’un autre moyen, il est possible de nos jours de le faire avec une visite immersive. C’est la réalité virtuelle.

Qu’entend-on par « réalité virtuelle » abrégé habituellement VR ?

La « réalité virtuelle » est une réalité simulée par ordinateur. Il s’agit d’un concept de la technologie informatique qui reproduit de manière artificielle une expérience sensorielle, qui peut comprendre la vue, l’ouïe et l’odorat. Par l’intermédiaire de ce processus, il est possible à l’utilisateur d’un appareil à réalité virtuelle de vivre une expérience d’immersion dans un monde imaginaire transformé en monde réel. De ce fait, naviguer en 3D permet de visiter la ville de Milan. En utilisant les casques appelés « cardboards » avec un Smartphone, non seulement elles sont économiques mais également, l’expérience qu’on vit avec est impressionnante. Les images d’une illusion de 3D sont étonnantes en les plaçant devant vos yeux. De plus, ils sont dotés de détecteurs de mouvement qui leur rendent interactifs.

Milan est une ville super sympathique, qui attire bon nombre de touristes. Cette capitale de la Lombardie est l’une des villes les plus intéressantes en Italie grâce à ses nombreux atouts, notamment dans le domaine de l’économie. Comme la bourse, les entreprise, le design, le modernisme…). Sans parler de sa richesse en patrimoine naturel très importante, si l’on ne cite que le Piazza del Duomo (la place du Dôme), le Palais royal, le Château des Sforza, l’opéra La Scala. C’est également une ville gastronomique dont les plats les plus connus s’annonce le Panettone, le risotto à la milanaise et l’osso buco. Entre autres, la réputation de Milan au football n’est plus à définir avec les équipes de Milan AC ou d’Inter de Milan. Dans cette ville, il y a de quoi à ravir.

visite-milan-vr

Les avantages de la réalité virtuelle

LD Multimédia a présenté sur la chaîne YouTube VR que vous pouvez avoir une vision générale de tous les coins de cette ville d’Italie : en allant à pied, en voiture, en bateau, en snowboard, en moto, ou même en avion. Cette vidéo à usage touristique, a révélé que tout le monde est capable de bénéficier d’un avant-goût des activités réalisables à Milan, muni seulement d’un casque VR en cas d’un Smartphone. Ces casques offrent la possibilité de visionner un univers virtuel en relief et à 360° même dans les moindres recoins.

Si vous avez envie d’un voyage dans la ville milanaise mais vous n’avez pas le temps ou le budget pour s’y déplacer, vous devez vous munir uniquement d’un casque virtuel afin de pouvoir profiter entièrement de la réalité virtuelle. C’en est de même si vous voulez planifier votre périple en Italie, visionnez à l’avance les différents sites touristiques à visiter, les rues pour flâner, les meilleurs établissements pour séjourner… Que ce soit sur ordinateur ou sur Smartphone, faites simplement défiler sur l’écran tous les recoins de la ville de Milan pour profiter d’un voyage virtuel. Malgré l’avancée de la technologie avec la réalité virtuelle, cela ne fera pas réellement ressentir le plaisir d’un voyage réel.

Parmagiamilancom

Mon voyage à Milan

La capitale de la Lombardie m’a séduit par ses architectures et ses monuments impressionnants, ses musées grandioses, ses lieux insolites, les délices de sa gastronomie italienne, et sa tendance vestimentaire italienne. Pour ne rien rater de ses trésors, voici quelques guides des endroits qui recèlent des nombreux trésors. Il y a plusieurs choses à voir à Milan, mais je ne vous parle que des lieux culturels incontournables, les insolites et les endroits pour faire de shopping afin de ne pas rentrer les mains vides.

L’art et architecture de Milan

D’abord, avant de prendre le temps de faire le tour des cathédrales ou galeries majestueuses, j’ai essayé la meilleure pizza milanaise chez Spontini. L’adresse est recommandée par un compagnon de voyage et je n’étais pas déçu. Au lieu de commencer la journée par le cappuccino et le croissant, je préfère ainsi la pizza savoureuse. Cap ensuite vers le château Sforza et le jardin Sempione, construite en 14e siècle. La construction et les détails d’architecture sont bien préservés. Pour le jardin, j’ai pu accéder à la tour Branca haute de 25m, permettant d’avoir une vue surplombant la ville. Ensuite, je me dirige ensuite vers le quartier de Brera où j’ai pu visiter les incontournables telle que la cathédrale Duomo. Celle-ci impressionne de par ses nombreuses sculptures, par son architecture incroyablement précise dont la construction a duré 5 siècles. J’ai pris l’ascenseur pour visiter également le toit où des innombrables antennes se trouvent en haut de cette cathédrale. La galerie Vittorio Emmanuel II, sur la place de Duomo vaut également le détour avec son entrée en Arc de Triomphe et les détails de ses architectures. Scala, le célèbre opéra est juste à côté. Parmi les lieux les plus visités de Milan, on m’a aussi recommandé le Cimetero monumentale. Ce cimetière  inhabituel regorge de détails de marbre provenant des temples grecs, des cimetières obélisques etc. La pinacotera de Brera est à ne pas manquer également pour les curieux et les amateurs d’œuvres modernes comme le mariage de la vierge Raphaël. Quelques pas de là, il y a également le musée del Novecento qui renferme des trésors artistiques du 20ème siècle.

milan-visite-voyage

Les plans surprenants de Milan

Parce que la ville n’est pas faite seulement de musées et de cathédrales, j’ai pu également ses lieus insolites tels que le doigt d’honneur de 11 m de la Piazza Affari. Celui-ci fait face à l’institution de la bourse milanaise. La sculpture tant par son hauteur que par la forme de la main impressionne. Dans le quartier moderne de Nuova, c’est un aussi un régal pour les amoureux de l’art contemporain. Entre autres, j’ai pu voir de près la tour UniCrédit qui est le plus haut gratte-ciel italien ainsi que l’intéressante Vertical Wood, la forêt verticale. Après ces découvertes fascinantes, difficile de ne pas emporter des souvenirs. Un superbe bijou fera l’affaire dans le « Quadrilatero della Moda ». L’endroit contient des showrooms et des boutiques. Enfin, si vous aimez le luxe, Via Montenapoleone figure parmi les artères les plus prestigieuses de Milan. Il ne faut pas également rater sa visite.