Je suis allé au casino pendant mon dernier séjour à Milan

Casinò-di-Campione-milan-magiamilan.com

Malgré l’influence du Vatican sur l’ensemble de toutes les villes d’Italie, le pays se verse de plus en plus dans les jeux de hasard. On retrouve désormais à chaque coin de rue un bistrot à machines à sous ou des salles de jeux plein de cartes à gratter. Depuis que les jeux en ligne sont autorisés dans le pays, les Italiens se donnent à cœur joie pour transformer toutes les villes en de véritable casino. Un phénomène qui attire de plus en plus de touristes dans la péninsule, notamment à Milan, qui est en passe de devenir le nouveau « Vegas » européen.

Les jeux interdits

En octobre 2013, une proposition de loi soutenue par près de 310 maires a été soumise au Palazzo Marino, la mairie de Milan. Il s’agissait notamment d’une loi visant à réguler les jeux de hasard dans la ville. L’Italie qui compte à l’époque environ 32 millions de joueurs, soit 54% de la population dont plus de 800 000 joueurs dépendants. Parmi les préférés des Italiens, on retrouve le poker et les machines à sous. Et d’après l’Association Libera, les dépenses en jeux d’argent en Italie atteignent 88 milliards en 2012. De quoi inquiéter sérieusement les autorités qui n’ont de ressort que de rendre les jeux de casino légaux sur tout le territoire.

Les meilleurs casinos de jeux à Milan

Casinò-di-Campione-magiamilan.comLors d’un séjour riche en curiosité à Milan, j’ai pu faire la connaissance d’un grand fan de jeux de hasard. Sur place, il me propose de visiter les meilleurs casinos de la ville. Faute de temps et aussi d’argent, je n’ai pas vraiment pu faire le tour de toutes les salles de jeux que mon ami m’a indiqué. Mais j’en ai toutefois retenues quelques noms comme le Cagliero Club, Barbara, Centro Scommesse Sportive Aams, Sisal Wincity et le Casino di Campione. Cette liste non exhaustive des plus grands casinos de Milan se complète ensuite par de nombreux centres de jeux de hasard moins importants.

Le Casino di Campione d’Italia

Parmi les nombreux casinos qui ornaient les rues de Milan, je me suis beaucoup plus intéressé au casino de Campione d’Italia. L’immeuble est déjà en soi très grand par rapport aux autres et je me suis dit que les jeux y seraient certainement beaucoup plus nombreux aussi. Selon mes informateurs sur place, il s’agit effectivement de l’un des plus grands casinos de Milan. J’ai pas réussi à les compter sur place, mais l’un des croupiers m’avait dit que l’établissement proposait en tout près de 650 machines à sous. Sans compter bien sûr les tables de jeux en direct où sont proposés des jeux comme le BlackJack, la Roulette, le Poker, le Punto Banco, les jeux de dés ou encore le Trente et Quarante. J’ai même pu repérer quelques tables de jeux cash dont le Poker Texas Hold’em. Les machines à sous sont accessibles de 11h30 à 5h00, les jeux de table de 14h15 à 04h30 et les jeux cash de 21h00 à 02h45. L’âge minimum d’accès au casino est de 18 ans. Par contre, il faut respecter un code vestimentaire semi-correct (chemise et veste) pour accéder aux zones de jeux en direct.

 

Milan capitale de la mode ?

capitale-mode-milan

Qu’appelle-t-on une ville capitale de la mode ? Et bien c’est une ville qui influence le reste du monde dans le domaine de la mode, tout simplement. Avec de nombreux créateurs qui y sont présents, mais aussi de très nombreux évènements qui y sont organisés. Et Milan fait amplement partie des villes dont l’influence est colossale dans ce milieu de la mode. Est-elle pour autant la seule et unique capitale de la mode ? Rien n’est moins certain…

Plusieurs villes candidates au titre de capitale de la mode

Car en effet, plusieurs villes sont très influentes dans la mode. Parmi elles, on retrouve notamment la capitale française Paris, mais aussi la capitale anglaise Londres et c’est New-York qui ferme ce quatuor des capitales de la mode. Chacune de ces quatre villes possède des caractéristiques spécifiques lui permettant de se différencier de ses concurrentes. Par exemple, Paris se distingue en étant la capitale de la haute couture. Ce qui lui vaut d’ailleurs d’être la seule véritable capitale de la mode pour un certain nombres de personnes. Mais pourtant, Londres fait partie du quatuor des capitales mondiales de la mode grâce à sa créativité, son conservatisme, sa mode de rue et enfin la mode masculine qui est très traditionnelle à Londres. Celle-ci étant symbolisée par Savile Row. La troisième capitale de la mode est New-York. La ville américaine se veut l’ambassadrice d’une mode accessible. Et enfin on en revient à notre capitale italienne de la mode, qui pour sa part, se différencie par ses couleurs, mais aussi comme étant la place incontournable de la maroquinerie avec une longue tradition associée.

Milan : une place forte de la mode en forte progression

Ces dernière années Milan est la ville qui a le plus fortement progressé dans le classement des villes capitales de la mode qui est émis par Global Language Monitor. Milan jouit d’une très bonne réputation. Il s’agit vraiment d’une place forte du design européen. Dans ce classement, Paris arrive en première position et New-York en seconde position. C’était l’inverse lors du dernier classement. Rome, une autre ville italienne, la capitale du pays se place également en bonne posture dans ce classement. Mais c’est bel et bien Milan qui est considérée comme capitale de la mode.
D’ailleurs, en visitant Milan, vous ne pourrez pas passer à côté des nombreuses maisons de prêt-à-porter qui peuplent les rues de la ville. Parmi les plus connues, on ne citera que Prada, Dolce & Gabbana ou encore Marni. Concernant la haute couture on retrouve Valentino, Giorgio Armani et Versace. Et là, on comprend tout de suite mieux pourquoi Milan est une telle place forte de la mode au niveau européen, et même mondial. Milan est également réputée pour ses célèbres Via Monte Napoleone, Via della Spiga ou Corso Como dans lesquelles on retrouve les maisons Gucci, Viktor & Rolf, Church’s, Salvatore Ferragamo, Roger Vivier ou encore la Maison Martin Margiela.

Milan mérite amplement son titre de capitale de la mode, mais elle n’est pas la seule à posséder ce prestigieux titre, comme Paris ou Londres (je l’ai lu ici mais je trouve que les anglais s’habillent mal)

milan-capitale-mode

Recette de cuisine Milannaise : Cotoletta alla Milanese

cotoletta-a-la-milanese-recette

La cotoletta alla milanese est un plat typique italien, un grand classique très populaire. J’ai ma propre recette pour faire ce fabuleux plat et de plus, c’est très facile.

Composants de la recette

On aura besoin de 5 belles escalopes de veau coupé très finement. Pour trois volumes de chapelure, on va prendre un volume de parmesan râpé, éviter les fromages en poudre d’origine assez incertaine. On aura besoin d’un peu de farine, de deux œufs, un peu de beurre, du citron pour l’accompagnement et de l’huile, du sel et du poivre, du persil, du lait. On accompagnera notre viande avec des tagliatelles, le mieux c’est de le faire soi-même, sauce tomate : pour cela il faut des tomates, de l’huile d’olive, ail, basilic.

Préparation

La première étape, préparer nos escalopes de veau, les trancher à la transversale. On passe à la préparation des œufs, on va préparer le jaune d’œuf, et pour cela, on va casser les deux œufs, ensuite on vient saler et on rajoute une goutte de lait qui va aider les œufs à mieux s’accrocher à la viande et du coup la panure va mieux tenir. Puis, on va battre nos œufs pour qu’ils remontent bien. Donc, une fois qu’on a fait cela, on va tremper la viande dedans. On imbibe bien la viande jusqu’au ras bord en fait, pour qu’elle soit bien recouverte par l’œuf et on la met de côté. Et on va venir préparer la panure. On va mettre de la chapelure dans un grand récipient en verre, et ajouter du persil frais, mettez-en beaucoup car le persil va donner du goût à la panure. Puis, on va mettre de l’ail, et la dernière chose que l’on met dans la panure, c’est le parmesan. Une fois que c’est fait, on va passer à la cuisson. Pour bien panner la viande, on va d’abord la mettre dans la chapelure et ce qui est mieux c’est de le faire à la main pour que la chapelure s’imprègne bien à la viande. Une fois que c’est fait, on va tout simplement les panner. On va faire chauffer de l’huile et le beurre, et mettre les escalopes une par une et c’est tout. Une fois pannées, on met les escalopes sur une grille de façon à ce qu’elles puissent égoutter un peu. On aura un super beau résultat qui donne vraiment envie. Je vous conseille de les accompagner avec des tagliatelles assaisonnées à la sauce tomate et au basilic, avec un peu de citron. Pour faire la sauce tomate, c’est très simple, il suffit de chauffer la poêle, y mettre un peu d’huile d’olive, les tomates et de l’ail. Le tout à feu très doux pendant environ 45 minutes à couvert que l’on rajoutera du basilic. Voilà, notre plat d’escalope à la milanaise est fin prêt, il ne reste plus qu’à se mettre à table, et vous allez voir que vous allez trop vous régaler. Chacun a sa façon de la préparer mais en tout cas, c’est une recette simple et très gourmande.

Et après, il ne vous reste plus qu’a savourer avec un bon vin milanais!

Cotoletta-alla-Milanese-recette-tradi

Ma recette de cuisine préférée : L’escalope Milanaise

recette-escalope-milanaise

Chacun d’entre nous a une recette qu’il ou elle adore manger, mais aussi préparer. Pour mon cas, la recette que je préfère le plus est l’escalope Milanaise, qui se révèle être appréciée par beaucoup de monde et comme ça même si c’est simple, j’évite les catastrophes et de devoir commander des pizzas. Bien cette recette date de plusieurs années, il fait partie de ceux que les passionnés de cuisine n’oublient jamais. Pourtant, la préparation n’est pas aussi difficile, ce qui me permet de me débrouiller tout seul avec le peu de connaissance que j’ai en matière de cuisine.

Historique de l’escalope Milanaise

Comme toutes les anciennes recettes qui sont encore servies aujourd’hui dans certains restaurants, lescalope Milanaise a sa propre histoire. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit d’un plat ou plutôt d’un mets traditionnel italien qui vient de Milan. Toutefois, bien que ce soit un mets, il n’est pas servi avec de la pâte, mais indépendamment. C’est une recette d’escalope panée composée essentiellement de viande, que ce soit de la viande blanche, de la viande rouge ou tout autre type de viande. Dans les débuts, cette recette a été préparée avec du beurre. C’est-à-dire que les anciens Italiens faisaient la cuisson avec du beurre. Aujourd’hui par contre, certains Italiens font cette cuisson à base d’huile d’olive.

Les ingrédients de l’escalope Milanaise

Voici les ingrédients nécessaires pour la préparation de cette escalope panée Milanaise pour deux personnes. Vous augmenterez les quantités en fonction du nombre de personnes qui sera emmené à consommer le vôtre. Sur ce, en ingrédient de base, on va utiliser de l’escalope de veau bien fine. Il nous en faut deux tranches pour avoir la quantité suffisante pour deux personnes. Il nous faut ensuite de la chapelure, parmesan râpé, un œuf, un citron et une tomate. En plus de tout cela, il nous faut également de l’huile d’olive pour la cuisson, de la roquette, du basilic bien frais, du vinaigre balsamique, de la beurre, de la farine, du sel et du poivre. Toutefois, le poivre peut être remplacé par d’autres ingrédients si la consommation est faite par des enfants ou d’autres personnes qui n’aiment pas les aliments épissés.

Escalope-milanaise

Préparation de l’escalope Milanaise

Pour commencer, il faut mettre de la farine sur une assiette prévue pour cet effet. Dans une deuxième assiette, il faut battre l’œuf et le mélanger avec du sel et du poivre ou d’autres ingrédients. Le parmesan râpé et la chapelure vont par la suite être mélangés dans une troisième assiette. Quand les escalopes auront la taille et la forme que vous voulez, vous pouvez les passer un par un dans chacune des trois assiettes. Après cette étape, les escalopes bien garnies devront passer 15 minutes dans le frigo avant de passer aux cuissons. Pendant ce temps, il faut maintenant couper les tomates en petite tranche et les assaisonner d’huile d’olive, de vinaigre, de balsamique et aussi de sel. Maintenant, il faut chauffer le mélange de beurre et d’huile d’olive dans la poêle avant de mettre les escalopes à cuire dans les deux côtés. Après cela, vous n’avez plus qu’à personnaliser votre dressage en ajoutant du jus de citron.

Pourquoi le Milan AC est mon équipe de foot préférée ?

ac-milan

Le milan AC est une équipe de foot fondée en 16 septembre 1899 (environ 116 ans).Au début, il possède  4 appellations différentes comme : Milan Football and Cricket Club (1899-1919), Milan Football Club (1919-1936), Milan Associazone Sportiva (1936-1939) et Associazone Calcio Milano (1939-1945). Son siège est à Via Aldo Rossi, 820149 Milan.

Milan AC et son école de formation

La Milan Academy est l’école de formation et de la mise à jour des formateurs qui travaillent dans les variés activités développées par l’AC Milan : Secteur des Jeunes, Scuola Calcio et Milan Junior Camp. L’objectif de la Milan Academy est de former les lignes directrices, les programmes techniques et tous les matériaux qui seront employés dans des cours d’aggiornamento et des programmes de formation aux milliers de techniciens et observateurs qui travaillent par jour dans les 90 Scuola Calcio italienne et dans les Milan Junior Camp, qui en 2010 ont eu lieu dans plus de 190 localités par le monde pour arriver à un meilleur repérage et formation de jeunes talents.

En plus, la Milan Academy a été créée dans un but de recherche et de formation par des professionnels pour l’amélioration des séquences de travail auprès des éducateurs et des jeunes joueurs qui seront transmis à travers les variés centres implantés dans toute l’Italie pour perfectionner au mieux la qualité de l’éducation. Grace à tout cela que l’équipe de Milan AC est devenu l’un des clubs les plus connus et supportés par le monde, particulièrement en Asie et en Amérique du Sud où le club s’installe en première position en matière de célébrité et de supporters qui jouent sans relâche sur leur Ps4 avec leurs idoles.

milan-ac

Les palmarès de l’équipe de Milan AC

L’équipe de Milan AC entrainée par Vincezo Montella est la première équipe qui améliore actuellement en Serie A. Elle est avec le Club Atletico Boca Juniors et Réal Madrid FC, le deuxième club le plus qualifié à l’échelle international avec 18 coupes : 1 Coupe du monde des clubs, 3 Coupes intercontinentales, 7 Ligues des Champions, 5 Supercoupes de l’UEFA (record européen) et 2 Coupes d’Europe des vainqueurs de Coupe. Sur le plan national, Milan AC a par exemple triomphé 18 titres de champion d’Italie, mais également 5 Coupes d’Italie et 6 Supercoupes d’Italie. Il a ainsi concouru à 11 finales de Ligue des Champions (1958, 1963, 1969, 1989, 1990, 1993, 1994, 1995, 2003, 2005 et 2007), ce qui est en effet l’équipe à avoir concourir plusieurs finales de cette compétition après le Real (qui en estime 14 à son actif).

Le club est aussi la première équipe à avoir gagné le Championnat d’Italie de Football en étant invincible, dans la saison 1991/1992, et a arrivé l’exploit d’enchaîner 58 matchs sans abattue en Serie A. En 1988 et 1989, il est le seul club (dorénavant avec le FC Barcelone) à réussir placer trois de ses joueurs aux trois premières places au classement du Ballon d’or. En plus, l’équipe l’a fait par deux fois et de façon successive, ce qui est un record.