Archives de l’auteur magiamilancom

Parmagiamilancom

Présentation du Quadrilatero d’Oro à Milan

L’Italie impressionne les visiteurs par sa gastronomie exceptionnelle, ses magnifiques sites touristiques, mais aussi et surtout pour son univers artistique très développé. Milan, la capitale de la mode italienne et accessoirement internationale, abrite les plus célèbres lieux du prêt-à-porter. C’est dans l’un de ses quartiers, au Quadrilatero d’Oro, qu’on retrouve les plus belles boutiques de décor et de design, une panoplie de bijouteries, des ateliers et autres maisons de mode célèbres. Lieu de prédilection de tous les aficionados de la mode ainsi que des accrocs du shopping, le Quadrilatero della Moda à Milan est d’une richesse incomparable.

La petite histoire

Via Montenapoleone, Corso Venezia, Via Alessandro Manzoni et Via della Spiga sont les quatre rues qui délimitent le Quadrilatère de la Mode d’où il tient son nom. Il s’agit du quartier des meilleurs créateurs de mode et stylistes italiens et internationaux. Né dans les années 50, le Quadrilatero Della Moda accueille d’abord les maisons de couture milanaises qui y installent leurs ateliers. En 1980, le quartier arbore son aspect actuel en chassant les tendances traditionnelles pour faire place aux grandes marques à vocation internationale. Depuis, le quartier change de nom au gré des créateurs et fans de mode : Quadrilatero Della Moda, Quadrilatero d’Oro, Monte Nap, Napo ou même Via Montenapoleone Fashion District. C’est ici qu’il faut se rendre pour faire du vrai shopping de marques.

Quadrilatero-Oro-milan

Du shopping à volonté

S’il est possible de faire une overdose de shopping, ce sera certainement dans le quartier de la mode de Milan. La majorité des plus belles opportunités de shopping de toute l’Europe se concentrent certainement à cet endroit. Ici, il ne s’agit pas seulement de faire des achats, mais surtout du shopping de luxe dédié exclusivement à ceux qui sont à la recherche de la perfection. Le Quadrilatero d’Oro de Milan attire non seulement les touristes curieux. Mais aussi et surtout tous les people de Milan et du reste du monde qui y vont pour faire les courses et fréquenter du beau monde. C’est l’endroit idéal pour admirer l’œuvre d’art de toutes les grandes marques de la haute couture. De Versace à Armani, le lèche-vitrine de luxe est tout simplement à l’honneur dans le Quartier de la mode. Mais il y a également quelques magasins qui proposent des produits de marques à des prix abordables.

Une visite culturelle enrichissante

Le Quadrilatero d’Oro de Milan est aussi un endroit de référence pour enrichir ses connaissances historiques et culturelles. Ses rues bordées par de belles maisons datant du XVIIe au XIXe siècle émerveilleront les amateurs d’architecture. D’ailleurs, ce quartier tient également son nom « Le Quadrilatère doré » de tous les jolis bâtiments construits à l’époque par de riches individus. Certains de ces bâtiments abritent même des musées dont le célèbre Museo Bagatti Valsecchi, niché au cœur d’une luxueuse bâtisse bien décorée dans la Via Gesù. Toutes les rues et ruelles qui composent le quartier du Quadrilatère de la Mode sont aussi très riches en histoire : via Borgospesso, via Bagutta, via Santo Spirito.

Parmagiamilancom

Quand je pars en vacances, j’emporte mon appareil photo à développement instantané pour avoir des photos à garder

Les photos s’annoncent des supports importants pour immortaliser les souvenirs des meilleurs moments de vacances. Dans ce domaine, l’utilisation d’un appareil photo instantané est très à la mode actuellement. Quand je pars en vacances, j’emporte le mien à développement instantané pour avoir des photos à garder.

Rendre vos vacances un séjour inoubliable

Durant les vacances, si l’on projette conserver des souvenirs mémorables, emmener un appareil photo performant s’annonce souvent primordial. A ce titre, la photo instantanée est une meilleure option. Lors d’un déplacement, l’appareil photo instantané numérique est très commun. Non seulement il a du charme et présente de nombreux avantages.

polaroid-vacances-milan-italie-magiamilan.comÀ notre époque où l’univers du tout numérique prend place, disposer entre ses mains d’un cliché, c’est tout de même sympa. La plupart des générations actuelles n’a jamais développé une pellicule. Qui n’a nullement été impatient auparavant d’attendre les photos de voyage sortir du laboratoire pour le tirage. Ce sont les moments forts des vacances, qu’ils sont bons ou mauvais.

Actuellement, grâce à la technologie, un appareil photographique instantané permet d’obtenir directement des photographies argentiques, il n’y a pas d’actions séparées de développement du film et ni de tirage sur papier.

Certes, prendre des photos instantanées en voyage, c’est amusant et très original. Il y est possible de les découvrir immédiatement pour aimer, se moquer ou détester la pause qu’on a faite. C’est tellement chouette de montrer tout de suite la photo que l’on vient de faire aux enfants ou à la personne concernée. Cela peut fournir de la joie dans certaines contrées. A chaque instant, il est possible de prendre photo, il n’y a aucune limite. Plus aucun souci de terminer la pellicule et que la boutique ne se situe qu’à des centaines de kilomètres.

Un appareil photo instantanée, très favorable en vacances

Un appareil photo instantanée se caractérise par la simplicité de son utilisation, ce qui semble vraiment pratique en vacances. Un seul bouton suffit pour le faire marcher. Il n’y a pas de réglage nécessaire, ou presque. La photo sort juste après qu’on ait appuyé sur l’obturateur.

Il existe trois acteurs principaux dans le domaine de l’appareil photo instantanée, tels que Fujifilm, Lomography et Polaroid, celui qui a détenu le monopole durant de nombreuses années. Je vous ai préparé une sélection. Plusieurs modèles peuvent être emmenés en vacances pour mémoriser vos moments fun, cool, et plaisants, mais également ceux qui ont apporté des mauvais souvenirs. Il y a le Fuji Instax Mini 8, très rentable et c’est le plus vendu sur le marché grâce à son tarif, sa praticité et des couleurs tendance. Le Polaroid classique le plus vintage de tous les modèles, comme le Polaroid OneStep 600, s’est inspiré encore du style retro d’antan mais son coût est un peu élevé. Le FUJI Instax Mini 90 est le plus élégant malgré son apparence assez vieux jeux. Par ailleurs, cet appareil est le plus complet avec ses nombreuses options telles que flash, réglages d’exposition (double, longue…), modes, batterie rechargeable, etc. Ou encore le Lomo’Instant, le plus créatif et l’un des plus classiques de la marque. Et moi, j’ai utilisé ce site pour trouver l’appareil a choisir.

Parmagiamilancom

Visiter la bibliothèque Ambrosienne de Milan

Pour les mordus de la culture et de l’histoire, la bibliothèque Ambrosienne est une bibliothèque historique située à Milan. Elle a été créée le 8 décembre 1609 avec l’ouverture de la salle de lecture publique dénommée « Sala Fredericiana » dans le bâtiment où se trouve également la pinacothèque Ambrosienne.

Historique de l’endroit

Les deux endroits, la bibliothèque et la pinacothèque Ambrosienne portant toutes le nom d’Ambroise de Milan, le saint patron de la capitale lombarde. Elles ont été fondées par le cardinal Federico Borromeo (1564-1631) et situées dans le palazzo dell’Ambrosiana.

Ce cardinal de Milan a réfléchi sur ce projet lors de son séjour à Rome entre 1585 et 1595, d’une nouvelle institution de haute culture, artistique, littéraire et scientifique, durant une période fortement influencée par les valeurs humanistes. Ce n’est qu’en 1603 qu’il a rassemblé tous les éléments nécessaires et les a confiés aux architectes tels que Lelio Buzzi et Francesco Maria Richini. Fabio Mangone a continué les œuvres en 1611 et ajoute à la construction deux salons pour l’Académie et la collection d’œuvres d’art. Entre 1826 et 1836, Giacomo Moraglia a réalisé l’église Santa Maria della Rosa la cour néoclassique et entrepris la reconstruction de l’entrée principale, située sur le côté nord de la future bibliothèque, intégrant la salle Renaissance de la Confraternita del Pio Istituto di Santa Corona.

En 1923, ils ont transformé la cour néoclassique en salle de lecture, à son état actuel. En 1928, l’édifice à côté créé par saint Charles Borromée et appartenant aux Oblati, ainsi que l’église Santa Maria Maddalena al Santo Sepolcro, érigé depuis plus de mille ans déjà, sont annexés pour accueillir les collections ambrosiennes.

Malheureusement, les bombardements de 1943 ont touché les bâtiments, et Luigi Caccia Dominioni a entamé des travaux de reconstruction. Puis, des travaux de rénovation et de modernisation dans presque la totalité de la bibliothèque sont effectués entre 1990 et 1997 grâce à l’appui et l’aide de la Fondation Cariplo et de la Banque Intesa.

C’est grâce à la donation faite par le cardinal Federico Borromeo, de la collection d’environ 250 tableaux et dessins à la bibliothèque Ambrosienne qui a incité à créer la pinacothèque. Elle doit servir de soutien et de modèle à l’Académie de peinture et de sculpture, selon les souhaits du cardinal. La pinacothèque est créée quatre années plus tard, pour l’éducation et la formation artistique.

ambrosiana-biblioteca

Les particularités de la bibliothèque Ambrosienne

Mis à part de son accès au grand public, la bibliothèque Ambrosienne de Milan est également mondialement très réputée. Elle renferme de nombreux textes rares en plusieurs langues : latine, grecque, orientales. Sans oublier le Codex Atlanticus disponible dans la médiathèque. Il s’agit de la grande collection bien emplie d’écrits et de dessins de Léonard de Vinci. Ce célèbre code retrace plus de 40 ans de la vie intellectuelle de Léonard (1478 – 1519).

L’on y découvre un certain nombre de choses très intéressantes comme des notes et des croquis sur l’astronomie, la mécanique, les mathématiques, la botanique, la géographie, l’anatomie ainsi que la physique. Des projets urbanistiques pour la ville de Milan, un plan d’immeuble à Florence ou des croquis d’automates y sont aussi disponibles. En revanche, ce codex n’est pas accessible au public.

Parmagiamilancom

Je suis allé au casino pendant mon dernier séjour à Milan

Malgré l’influence du Vatican sur l’ensemble de toutes les villes d’Italie, le pays se verse de plus en plus dans les jeux de hasard. On retrouve désormais à chaque coin de rue un bistrot à machines à sous ou des salles de jeux plein de cartes à gratter. Depuis que les jeux en ligne sont autorisés dans le pays, les Italiens se donnent à cœur joie pour transformer toutes les villes en de véritable casino. Un phénomène qui attire de plus en plus de touristes dans la péninsule, notamment à Milan, qui est en passe de devenir le nouveau « Vegas » européen.

Les jeux interdits

En octobre 2013, une proposition de loi soutenue par près de 310 maires a été soumise au Palazzo Marino, la mairie de Milan. Il s’agissait notamment d’une loi visant à réguler les jeux de hasard dans la ville. L’Italie qui compte à l’époque environ 32 millions de joueurs, soit 54% de la population dont plus de 800 000 joueurs dépendants. Parmi les préférés des Italiens, on retrouve le poker et les machines à sous. Et d’après l’Association Libera, les dépenses en jeux d’argent en Italie atteignent 88 milliards en 2012. De quoi inquiéter sérieusement les autorités qui n’ont de ressort que de rendre les jeux de casino légaux sur tout le territoire.

Les meilleurs casinos de jeux à Milan

Casinò-di-Campione-magiamilan.comLors d’un séjour riche en curiosité à Milan, j’ai pu faire la connaissance d’un grand fan de jeux de hasard. Sur place, il me propose de visiter les meilleurs casinos de la ville. Faute de temps et aussi d’argent, je n’ai pas vraiment pu faire le tour de toutes les salles de jeux que mon ami m’a indiqué. Mais j’en ai toutefois retenues quelques noms comme le Cagliero Club, Barbara, Centro Scommesse Sportive Aams, Sisal Wincity et le Casino di Campione. Cette liste non exhaustive des plus grands casinos de Milan se complète ensuite par de nombreux centres de jeux de hasard moins importants.

Le Casino di Campione d’Italia

Parmi les nombreux casinos qui ornaient les rues de Milan, je me suis beaucoup plus intéressé au casino de Campione d’Italia. L’immeuble est déjà en soi très grand par rapport aux autres et je me suis dit que les jeux y seraient certainement beaucoup plus nombreux aussi. Selon mes informateurs sur place, il s’agit effectivement de l’un des plus grands casinos de Milan. J’ai pas réussi à les compter sur place, mais l’un des croupiers m’avait dit que l’établissement proposait en tout près de 650 machines à sous. Sans compter bien sûr les tables de jeux en direct où sont proposés des jeux comme le BlackJack, la Roulette, le Poker, le Punto Banco, les jeux de dés ou encore le Trente et Quarante. J’ai même pu repérer quelques tables de jeux cash dont le Poker Texas Hold’em. Les machines à sous sont accessibles de 11h30 à 5h00, les jeux de table de 14h15 à 04h30 et les jeux cash de 21h00 à 02h45. L’âge minimum d’accès au casino est de 18 ans. Par contre, il faut respecter un code vestimentaire semi-correct (chemise et veste) pour accéder aux zones de jeux en direct.

 

Parmagiamilancom

Milan capitale de la mode ?

Qu’appelle-t-on une ville capitale de la mode ? Et bien c’est une ville qui influence le reste du monde dans le domaine de la mode, tout simplement. Avec de nombreux créateurs qui y sont présents, mais aussi de très nombreux évènements qui y sont organisés. Et Milan fait amplement partie des villes dont l’influence est colossale dans ce milieu de la mode. Est-elle pour autant la seule et unique capitale de la mode ? Rien n’est moins certain…

Plusieurs villes candidates au titre de capitale de la mode

Car en effet, plusieurs villes sont très influentes dans la mode. Parmi elles, on retrouve notamment la capitale française Paris, mais aussi la capitale anglaise Londres et c’est New-York qui ferme ce quatuor des capitales de la mode. Chacune de ces quatre villes possède des caractéristiques spécifiques lui permettant de se différencier de ses concurrentes. Par exemple, Paris se distingue en étant la capitale de la haute couture. Ce qui lui vaut d’ailleurs d’être la seule véritable capitale de la mode pour un certain nombres de personnes. Mais pourtant, Londres fait partie du quatuor des capitales mondiales de la mode grâce à sa créativité, son conservatisme, sa mode de rue et enfin la mode masculine qui est très traditionnelle à Londres. Celle-ci étant symbolisée par Savile Row. La troisième capitale de la mode est New-York. La ville américaine se veut l’ambassadrice d’une mode accessible. Et enfin on en revient à notre capitale italienne de la mode, qui pour sa part, se différencie par ses couleurs, mais aussi comme étant la place incontournable de la maroquinerie avec une longue tradition associée.

Milan : une place forte de la mode en forte progression

Ces dernière années Milan est la ville qui a le plus fortement progressé dans le classement des villes capitales de la mode qui est émis par Global Language Monitor. Milan jouit d’une très bonne réputation. Il s’agit vraiment d’une place forte du design européen. Dans ce classement, Paris arrive en première position et New-York en seconde position. C’était l’inverse lors du dernier classement. Rome, une autre ville italienne, la capitale du pays se place également en bonne posture dans ce classement. Mais c’est bel et bien Milan qui est considérée comme capitale de la mode.
D’ailleurs, en visitant Milan, vous ne pourrez pas passer à côté des nombreuses maisons de prêt-à-porter qui peuplent les rues de la ville. Parmi les plus connues, on ne citera que Prada, Dolce & Gabbana ou encore Marni. Concernant la haute couture on retrouve Valentino, Giorgio Armani et Versace. Et là, on comprend tout de suite mieux pourquoi Milan est une telle place forte de la mode au niveau européen, et même mondial. Milan est également réputée pour ses célèbres Via Monte Napoleone, Via della Spiga ou Corso Como dans lesquelles on retrouve les maisons Gucci, Viktor & Rolf, Church’s, Salvatore Ferragamo, Roger Vivier ou encore la Maison Martin Margiela.

Milan mérite amplement son titre de capitale de la mode, mais elle n’est pas la seule à posséder ce prestigieux titre, comme Paris ou Londres (je l’ai lu ici mais je trouve que les anglais s’habillent mal)

milan-capitale-mode

Parmagiamilancom

Il est possible de visiter Milan en réalité virtuelle

Cela vous tente de découvrir la ville de Milan d’un autre moyen, il est possible de nos jours de le faire avec une visite immersive. C’est la réalité virtuelle.

Qu’entend-on par « réalité virtuelle » abrégé habituellement VR ?

La « réalité virtuelle » est une réalité simulée par ordinateur. Il s’agit d’un concept de la technologie informatique qui reproduit de manière artificielle une expérience sensorielle, qui peut comprendre la vue, l’ouïe et l’odorat. Par l’intermédiaire de ce processus, il est possible à l’utilisateur d’un appareil à réalité virtuelle de vivre une expérience d’immersion dans un monde imaginaire transformé en monde réel. De ce fait, naviguer en 3D permet de visiter la ville de Milan. En utilisant les casques appelés « cardboards » avec un Smartphone, non seulement elles sont économiques mais également, l’expérience qu’on vit avec est impressionnante. Les images d’une illusion de 3D sont étonnantes en les plaçant devant vos yeux. De plus, ils sont dotés de détecteurs de mouvement qui leur rendent interactifs.

Milan est une ville super sympathique, qui attire bon nombre de touristes. Cette capitale de la Lombardie est l’une des villes les plus intéressantes en Italie grâce à ses nombreux atouts, notamment dans le domaine de l’économie. Comme la bourse, les entreprise, le design, le modernisme…). Sans parler de sa richesse en patrimoine naturel très importante, si l’on ne cite que le Piazza del Duomo (la place du Dôme), le Palais royal, le Château des Sforza, l’opéra La Scala. C’est également une ville gastronomique dont les plats les plus connus s’annonce le Panettone, le risotto à la milanaise et l’osso buco. Entre autres, la réputation de Milan au football n’est plus à définir avec les équipes de Milan AC ou d’Inter de Milan. Dans cette ville, il y a de quoi à ravir.

visite-milan-vr

Les avantages de la réalité virtuelle

LD Multimédia a présenté sur la chaîne YouTube VR que vous pouvez avoir une vision générale de tous les coins de cette ville d’Italie : en allant à pied, en voiture, en bateau, en snowboard, en moto, ou même en avion. Cette vidéo à usage touristique, a révélé que tout le monde est capable de bénéficier d’un avant-goût des activités réalisables à Milan, muni seulement d’un casque VR en cas d’un Smartphone. Ces casques offrent la possibilité de visionner un univers virtuel en relief et à 360° même dans les moindres recoins.

Si vous avez envie d’un voyage dans la ville milanaise mais vous n’avez pas le temps ou le budget pour s’y déplacer, vous devez vous munir uniquement d’un casque virtuel afin de pouvoir profiter entièrement de la réalité virtuelle. C’en est de même si vous voulez planifier votre périple en Italie, visionnez à l’avance les différents sites touristiques à visiter, les rues pour flâner, les meilleurs établissements pour séjourner… Que ce soit sur ordinateur ou sur Smartphone, faites simplement défiler sur l’écran tous les recoins de la ville de Milan pour profiter d’un voyage virtuel. Malgré l’avancée de la technologie avec la réalité virtuelle, cela ne fera pas réellement ressentir le plaisir d’un voyage réel.

Parmagiamilancom

Milan et les vins de Lombardie

Milan, la capitale administrative de la Lombardie au nord du pays a une production vinicole de 150 millions de litres par an. On y retrouve plusieurs régions vinicoles dont Franciacorta, la Valteline, les environs du lac de Garde, ou Lombardie entre autres. Chaque région a sa méthode de faire de grands noms. Considéré comme l’un des secteurs de l’économie italienne, les vignobles de Lombardie s’étendent sur une surface de 28 000 hectares. Ils sont répartis en deux secteurs : celui des hauteurs des Alpes à proximité de la frontière suisse sur les terrasses de Valtellina DOC et Valtellina Superior DOCG. La culture de vigne y est faite à une altitude s’élevant à plus de 300m. L’autre secteur se trouvant au pied des Alpes, la DOCG Franciacorta suit la méthode traditionnelle.

Les vins de Lombardie

magiamilan.com-franciacorta-distesaLombardie est surtout connus pour son vin mousseux blancs fabriqué avec de Chardonnay, de Pinot bianco et de Pinot Nero ou le vin mousseux rouge élaboré avec le Cabernet, Barbera et Nebbiolo. La culture de vigne ne figure pas cependant la première activité des industries de Lombardie. Les habitants de cette contrée prisent plutôt la dégustation que la production du vin italien. Ce qui fait que la production lombarde ne dépasse pas celle des autres régions vinicoles voisines. En ce moment, la Franchiacorta est le vin les plus prisé du terroir. Les Alpes du sud produisent des vins effervescents et pétillants grâce à son terrain pierreux et le climat tempéré avec de nombreux brouillards. Les lacs de Garde, Iseo font partie des régions offrant les meilleures qualités de vins. Cette marque tient sa réputation à sa spumante qu’on obtient par prise de mousse en bouteilles. En fait, Franchiacorta est non seulement un vin mousseux DOC (denominazione di origine controlatta) mais également le nom de d’une région de 19 communes de 2600 ha produisant de vignes dans la province de Brescia. Le vin mousseux occupe 90% de la production de la région.

magiamilan.com-vin-nebbioloLa Lombardie produit également la Nebbiolo, qui est un vin plus acidulé et contenant moins d’alcool que celui de la région de Barolo. La Valtellina, la belle vallée au nord du lac du Côme est le principal producteur de ce produit vinicole. Celui-ci est beaucoup plus apprécié à l’étranger qu’en Italie, surtout en Suisse. Le terroir de 800 ha produit de vins rouges classiques élaborés différemment ainsi que la spécialité Sforzato. Ces derniers sont des produits fabriqués avec des raisins séchés et pressurés après la vendange. Ils ont une forte teneur en alcool.

Oltrepo Pavese est également une importante région productrice de vins. Ses produits vinicoles sont envoyés en vrac ou en bouteilles dans les restaurants milanais et dans les autres grandes villes. D’ailleurs, le raisin Pinet Nero italien est issu de cette région et la plus grande partie de la production s’en va vers la fabrication de spumante. Une petite partie de la production est vendue à coût abordable sous l’appellation de DOC. Cette région de Lombardie fait également d’autres bons vins comme la Barbera, le Bonarda etc.

Parmagiamilancom

Recette de cuisine Milannaise : Cotoletta alla Milanese

La cotoletta alla milanese est un plat typique italien, un grand classique très populaire. J’ai ma propre recette pour faire ce fabuleux plat et de plus, c’est très facile.

Composants de la recette

On aura besoin de 5 belles escalopes de veau coupé très finement. Pour trois volumes de chapelure, on va prendre un volume de parmesan râpé, éviter les fromages en poudre d’origine assez incertaine. On aura besoin d’un peu de farine, de deux œufs, un peu de beurre, du citron pour l’accompagnement et de l’huile, du sel et du poivre, du persil, du lait. On accompagnera notre viande avec des tagliatelles, le mieux c’est de le faire soi-même, sauce tomate : pour cela il faut des tomates, de l’huile d’olive, ail, basilic.

Préparation

La première étape, préparer nos escalopes de veau, les trancher à la transversale. On passe à la préparation des œufs, on va préparer le jaune d’œuf, et pour cela, on va casser les deux œufs, ensuite on vient saler et on rajoute une goutte de lait qui va aider les œufs à mieux s’accrocher à la viande et du coup la panure va mieux tenir. Puis, on va battre nos œufs pour qu’ils remontent bien. Donc, une fois qu’on a fait cela, on va tremper la viande dedans. On imbibe bien la viande jusqu’au ras bord en fait, pour qu’elle soit bien recouverte par l’œuf et on la met de côté. Et on va venir préparer la panure. On va mettre de la chapelure dans un grand récipient en verre, et ajouter du persil frais, mettez-en beaucoup car le persil va donner du goût à la panure. Puis, on va mettre de l’ail, et la dernière chose que l’on met dans la panure, c’est le parmesan. Une fois que c’est fait, on va passer à la cuisson. Pour bien panner la viande, on va d’abord la mettre dans la chapelure et ce qui est mieux c’est de le faire à la main pour que la chapelure s’imprègne bien à la viande. Une fois que c’est fait, on va tout simplement les panner. On va faire chauffer de l’huile et le beurre, et mettre les escalopes une par une et c’est tout. Une fois pannées, on met les escalopes sur une grille de façon à ce qu’elles puissent égoutter un peu. On aura un super beau résultat qui donne vraiment envie. Je vous conseille de les accompagner avec des tagliatelles assaisonnées à la sauce tomate et au basilic, avec un peu de citron. Pour faire la sauce tomate, c’est très simple, il suffit de chauffer la poêle, y mettre un peu d’huile d’olive, les tomates et de l’ail. Le tout à feu très doux pendant environ 45 minutes à couvert que l’on rajoutera du basilic. Voilà, notre plat d’escalope à la milanaise est fin prêt, il ne reste plus qu’à se mettre à table, et vous allez voir que vous allez trop vous régaler. Chacun a sa façon de la préparer mais en tout cas, c’est une recette simple et très gourmande.

Et après, il ne vous reste plus qu’a savourer avec un bon vin milanais!

Cotoletta-alla-Milanese-recette-tradi

Parmagiamilancom

Ma recette de cuisine préférée : L’escalope Milanaise

Chacun d’entre nous a une recette qu’il ou elle adore manger, mais aussi préparer. Pour mon cas, la recette que je préfère le plus est l’escalope Milanaise, qui se révèle être appréciée par beaucoup de monde et comme ça même si c’est simple, j’évite les catastrophes et de devoir commander des pizzas. Bien cette recette date de plusieurs années, il fait partie de ceux que les passionnés de cuisine n’oublient jamais. Pourtant, la préparation n’est pas aussi difficile, ce qui me permet de me débrouiller tout seul avec le peu de connaissance que j’ai en matière de cuisine.

Historique de l’escalope Milanaise

Comme toutes les anciennes recettes qui sont encore servies aujourd’hui dans certains restaurants, lescalope Milanaise a sa propre histoire. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit d’un plat ou plutôt d’un mets traditionnel italien qui vient de Milan. Toutefois, bien que ce soit un mets, il n’est pas servi avec de la pâte, mais indépendamment. C’est une recette d’escalope panée composée essentiellement de viande, que ce soit de la viande blanche, de la viande rouge ou tout autre type de viande. Dans les débuts, cette recette a été préparée avec du beurre. C’est-à-dire que les anciens Italiens faisaient la cuisson avec du beurre. Aujourd’hui par contre, certains Italiens font cette cuisson à base d’huile d’olive.

Les ingrédients de l’escalope Milanaise

Voici les ingrédients nécessaires pour la préparation de cette escalope panée Milanaise pour deux personnes. Vous augmenterez les quantités en fonction du nombre de personnes qui sera emmené à consommer le vôtre. Sur ce, en ingrédient de base, on va utiliser de l’escalope de veau bien fine. Il nous en faut deux tranches pour avoir la quantité suffisante pour deux personnes. Il nous faut ensuite de la chapelure, parmesan râpé, un œuf, un citron et une tomate. En plus de tout cela, il nous faut également de l’huile d’olive pour la cuisson, de la roquette, du basilic bien frais, du vinaigre balsamique, de la beurre, de la farine, du sel et du poivre. Toutefois, le poivre peut être remplacé par d’autres ingrédients si la consommation est faite par des enfants ou d’autres personnes qui n’aiment pas les aliments épissés.

Escalope-milanaise

Préparation de l’escalope Milanaise

Pour commencer, il faut mettre de la farine sur une assiette prévue pour cet effet. Dans une deuxième assiette, il faut battre l’œuf et le mélanger avec du sel et du poivre ou d’autres ingrédients. Le parmesan râpé et la chapelure vont par la suite être mélangés dans une troisième assiette. Quand les escalopes auront la taille et la forme que vous voulez, vous pouvez les passer un par un dans chacune des trois assiettes. Après cette étape, les escalopes bien garnies devront passer 15 minutes dans le frigo avant de passer aux cuissons. Pendant ce temps, il faut maintenant couper les tomates en petite tranche et les assaisonner d’huile d’olive, de vinaigre, de balsamique et aussi de sel. Maintenant, il faut chauffer le mélange de beurre et d’huile d’olive dans la poêle avant de mettre les escalopes à cuire dans les deux côtés. Après cela, vous n’avez plus qu’à personnaliser votre dressage en ajoutant du jus de citron.

Parmagiamilancom

Mon voyage à Milan

La capitale de la Lombardie m’a séduit par ses architectures et ses monuments impressionnants, ses musées grandioses, ses lieux insolites, les délices de sa gastronomie italienne, et sa tendance vestimentaire italienne. Pour ne rien rater de ses trésors, voici quelques guides des endroits qui recèlent des nombreux trésors. Il y a plusieurs choses à voir à Milan, mais je ne vous parle que des lieux culturels incontournables, les insolites et les endroits pour faire de shopping afin de ne pas rentrer les mains vides.

L’art et architecture de Milan

D’abord, avant de prendre le temps de faire le tour des cathédrales ou galeries majestueuses, j’ai essayé la meilleure pizza milanaise chez Spontini. L’adresse est recommandée par un compagnon de voyage et je n’étais pas déçu. Au lieu de commencer la journée par le cappuccino et le croissant, je préfère ainsi la pizza savoureuse. Cap ensuite vers le château Sforza et le jardin Sempione, construite en 14e siècle. La construction et les détails d’architecture sont bien préservés. Pour le jardin, j’ai pu accéder à la tour Branca haute de 25m, permettant d’avoir une vue surplombant la ville. Ensuite, je me dirige ensuite vers le quartier de Brera où j’ai pu visiter les incontournables telle que la cathédrale Duomo. Celle-ci impressionne de par ses nombreuses sculptures, par son architecture incroyablement précise dont la construction a duré 5 siècles. J’ai pris l’ascenseur pour visiter également le toit où des innombrables antennes se trouvent en haut de cette cathédrale. La galerie Vittorio Emmanuel II, sur la place de Duomo vaut également le détour avec son entrée en Arc de Triomphe et les détails de ses architectures. Scala, le célèbre opéra est juste à côté. Parmi les lieux les plus visités de Milan, on m’a aussi recommandé le Cimetero monumentale. Ce cimetière  inhabituel regorge de détails de marbre provenant des temples grecs, des cimetières obélisques etc. La pinacotera de Brera est à ne pas manquer également pour les curieux et les amateurs d’œuvres modernes comme le mariage de la vierge Raphaël. Quelques pas de là, il y a également le musée del Novecento qui renferme des trésors artistiques du 20ème siècle.

milan-visite-voyage

Les plans surprenants de Milan

Parce que la ville n’est pas faite seulement de musées et de cathédrales, j’ai pu également ses lieus insolites tels que le doigt d’honneur de 11 m de la Piazza Affari. Celui-ci fait face à l’institution de la bourse milanaise. La sculpture tant par son hauteur que par la forme de la main impressionne. Dans le quartier moderne de Nuova, c’est un aussi un régal pour les amoureux de l’art contemporain. Entre autres, j’ai pu voir de près la tour UniCrédit qui est le plus haut gratte-ciel italien ainsi que l’intéressante Vertical Wood, la forêt verticale. Après ces découvertes fascinantes, difficile de ne pas emporter des souvenirs. Un superbe bijou fera l’affaire dans le « Quadrilatero della Moda ». L’endroit contient des showrooms et des boutiques. Enfin, si vous aimez le luxe, Via Montenapoleone figure parmi les artères les plus prestigieuses de Milan. Il ne faut pas également rater sa visite.