Archive mensuelle avril 2017

Parmagiamilancom

Je suis allé au casino pendant mon dernier séjour à Milan

Malgré l’influence du Vatican sur l’ensemble de toutes les villes d’Italie, le pays se verse de plus en plus dans les jeux de hasard. On retrouve désormais à chaque coin de rue un bistrot à machines à sous ou des salles de jeux plein de cartes à gratter. Depuis que les jeux en ligne sont autorisés dans le pays, les Italiens se donnent à cœur joie pour transformer toutes les villes en de véritable casino. Un phénomène qui attire de plus en plus de touristes dans la péninsule, notamment à Milan, qui est en passe de devenir le nouveau « Vegas » européen.

Les jeux interdits

En octobre 2013, une proposition de loi soutenue par près de 310 maires a été soumise au Palazzo Marino, la mairie de Milan. Il s’agissait notamment d’une loi visant à réguler les jeux de hasard dans la ville. L’Italie qui compte à l’époque environ 32 millions de joueurs, soit 54% de la population dont plus de 800 000 joueurs dépendants. Parmi les préférés des Italiens, on retrouve le poker et les machines à sous. Et d’après l’Association Libera, les dépenses en jeux d’argent en Italie atteignent 88 milliards en 2012. De quoi inquiéter sérieusement les autorités qui n’ont de ressort que de rendre les jeux de casino légaux sur tout le territoire.

Les meilleurs casinos de jeux à Milan

Casinò-di-Campione-magiamilan.comLors d’un séjour riche en curiosité à Milan, j’ai pu faire la connaissance d’un grand fan de jeux de hasard. Sur place, il me propose de visiter les meilleurs casinos de la ville. Faute de temps et aussi d’argent, je n’ai pas vraiment pu faire le tour de toutes les salles de jeux que mon ami m’a indiqué. Mais j’en ai toutefois retenues quelques noms comme le Cagliero Club, Barbara, Centro Scommesse Sportive Aams, Sisal Wincity et le Casino di Campione. Cette liste non exhaustive des plus grands casinos de Milan se complète ensuite par de nombreux centres de jeux de hasard moins importants.

Le Casino di Campione d’Italia

Parmi les nombreux casinos qui ornaient les rues de Milan, je me suis beaucoup plus intéressé au casino de Campione d’Italia. L’immeuble est déjà en soi très grand par rapport aux autres et je me suis dit que les jeux y seraient certainement beaucoup plus nombreux aussi. Selon mes informateurs sur place, il s’agit effectivement de l’un des plus grands casinos de Milan. J’ai pas réussi à les compter sur place, mais l’un des croupiers m’avait dit que l’établissement proposait en tout près de 650 machines à sous. Sans compter bien sûr les tables de jeux en direct où sont proposés des jeux comme le BlackJack, la Roulette, le Poker, le Punto Banco, les jeux de dés ou encore le Trente et Quarante. J’ai même pu repérer quelques tables de jeux cash dont le Poker Texas Hold’em. Les machines à sous sont accessibles de 11h30 à 5h00, les jeux de table de 14h15 à 04h30 et les jeux cash de 21h00 à 02h45. L’âge minimum d’accès au casino est de 18 ans. Par contre, il faut respecter un code vestimentaire semi-correct (chemise et veste) pour accéder aux zones de jeux en direct.

 

Parmagiamilancom

Milan capitale de la mode ?

Qu’appelle-t-on une ville capitale de la mode ? Et bien c’est une ville qui influence le reste du monde dans le domaine de la mode, tout simplement. Avec de nombreux créateurs qui y sont présents, mais aussi de très nombreux évènements qui y sont organisés. Et Milan fait amplement partie des villes dont l’influence est colossale dans ce milieu de la mode. Est-elle pour autant la seule et unique capitale de la mode ? Rien n’est moins certain…

Plusieurs villes candidates au titre de capitale de la mode

Car en effet, plusieurs villes sont très influentes dans la mode. Parmi elles, on retrouve notamment la capitale française Paris, mais aussi la capitale anglaise Londres et c’est New-York qui ferme ce quatuor des capitales de la mode. Chacune de ces quatre villes possède des caractéristiques spécifiques lui permettant de se différencier de ses concurrentes. Par exemple, Paris se distingue en étant la capitale de la haute couture. Ce qui lui vaut d’ailleurs d’être la seule véritable capitale de la mode pour un certain nombres de personnes. Mais pourtant, Londres fait partie du quatuor des capitales mondiales de la mode grâce à sa créativité, son conservatisme, sa mode de rue et enfin la mode masculine qui est très traditionnelle à Londres. Celle-ci étant symbolisée par Savile Row. La troisième capitale de la mode est New-York. La ville américaine se veut l’ambassadrice d’une mode accessible. Et enfin on en revient à notre capitale italienne de la mode, qui pour sa part, se différencie par ses couleurs, mais aussi comme étant la place incontournable de la maroquinerie avec une longue tradition associée.

Milan : une place forte de la mode en forte progression

Ces dernière années Milan est la ville qui a le plus fortement progressé dans le classement des villes capitales de la mode qui est émis par Global Language Monitor. Milan jouit d’une très bonne réputation. Il s’agit vraiment d’une place forte du design européen. Dans ce classement, Paris arrive en première position et New-York en seconde position. C’était l’inverse lors du dernier classement. Rome, une autre ville italienne, la capitale du pays se place également en bonne posture dans ce classement. Mais c’est bel et bien Milan qui est considérée comme capitale de la mode.
D’ailleurs, en visitant Milan, vous ne pourrez pas passer à côté des nombreuses maisons de prêt-à-porter qui peuplent les rues de la ville. Parmi les plus connues, on ne citera que Prada, Dolce & Gabbana ou encore Marni. Concernant la haute couture on retrouve Valentino, Giorgio Armani et Versace. Et là, on comprend tout de suite mieux pourquoi Milan est une telle place forte de la mode au niveau européen, et même mondial. Milan est également réputée pour ses célèbres Via Monte Napoleone, Via della Spiga ou Corso Como dans lesquelles on retrouve les maisons Gucci, Viktor & Rolf, Church’s, Salvatore Ferragamo, Roger Vivier ou encore la Maison Martin Margiela.

Milan mérite amplement son titre de capitale de la mode, mais elle n’est pas la seule à posséder ce prestigieux titre, comme Paris ou Londres (je l’ai lu ici mais je trouve que les anglais s’habillent mal)

milan-capitale-mode