Milan et les vins de Lombardie

magiamilan.com-franciacorta

Milan, la capitale administrative de la Lombardie au nord du pays a une production vinicole de 150 millions de litres par an. On y retrouve plusieurs régions vinicoles dont Franciacorta, la Valteline, les environs du lac de Garde, ou Lombardie entre autres. Chaque région a sa méthode de faire de grands vins. Considéré comme l’un des secteurs de l’économie italienne, les vignobles de Lombardie s’étendent sur une surface de 28 000 hectares. Ils sont répartis en deux secteurs : celui des hauteurs des Alpes à proximité de la frontière suisse sur les terrasses de Valtellina DOC et Valtellina Superior DOCG. La culture de vigne y est faite à une altitude s’élevant à plus de 300m. L’autre secteur se trouvant au pied des Alpes, la DOCG Franciacorta suit la méthode traditionnelle.

Les vins de Lombardie

magiamilan.com-franciacorta-distesaLombardie est surtout connus pour son vin mousseux blancs fabriqué avec de Chardonnay, de Pinot bianco et de Pinot Nero ou le vin mousseux rouge élaboré avec le Cabernet, Barbera et Nebbiolo. La culture de vigne ne figure pas cependant la première activité des industries de Lombardie. Les habitants de cette contrée prisent plutôt la dégustation que la production du vin italien. Ce qui fait que la production lombarde ne dépasse pas celle des autres régions vinicoles voisines. En ce moment, la Franchiacorta est le vin les plus prisé du terroir. Les Alpes du sud produisent des vins effervescents et pétillants grâce à son terrain pierreux et le climat tempéré avec de nombreux brouillards. Les lacs de Garde, Iseo font partie des régions offrant les meilleures qualités de vins. Cette marque tient sa réputation à sa spumante qu’on obtient par prise de mousse en bouteilles. En fait, Franchiacorta est non seulement un vin mousseux DOC (denominazione di origine controlatta) mais également le nom de d’une région de 19 communes de 2600 ha produisant de vignes dans la province de Brescia. Le vin mousseux occupe 90% de la production de la région.

magiamilan.com-vin-nebbioloLa Lombardie produit également la Nebbiolo, qui est un vin plus acidulé et contenant moins d’alcool que celui de la région de Barolo. La Valtellina, la belle vallée au nord du lac du Côme est le principal producteur de ce produit vinicole. Celui-ci est beaucoup plus apprécié à l’étranger qu’en Italie, surtout en Suisse. Le terroir de 800 ha produit de vins rouges classiques élaborés différemment ainsi que la spécialité Sforzato. Ces derniers sont des produits fabriqués avec des raisins séchés et pressurés après la vendange. Ils ont une forte teneur en alcool.

Oltrepo Pavese est également une importante région productrice de vins. Ses produits vinicoles sont envoyés en vrac ou en bouteilles dans les restaurants milanais et dans les autres grandes villes. D’ailleurs, le raisin Pinet Nero italien est issu de cette région et la plus grande partie de la production s’en va vers la fabrication de spumante. Une petite partie de la production est vendue à coût abordable sous l’appellation de DOC. Cette région de Lombardie fait également d’autres bons vins comme la Barbera, le Bonarda etc.

Recette de cuisine Milannaise : Cotoletta alla Milanese

cotoletta-a-la-milanese-recette

La cotoletta alla milanese est un plat typique italien, un grand classique très populaire. J’ai ma propre recette pour faire ce fabuleux plat et de plus, c’est très facile.

Composants de la recette

On aura besoin de 5 belles escalopes de veau coupé très finement. Pour trois volumes de chapelure, on va prendre un volume de parmesan râpé, éviter les fromages en poudre d’origine assez incertaine. On aura besoin d’un peu de farine, de deux œufs, un peu de beurre, du citron pour l’accompagnement et de l’huile, du sel et du poivre, du persil, du lait. On accompagnera notre viande avec des tagliatelles, le mieux c’est de le faire soi-même, sauce tomate : pour cela il faut des tomates, de l’huile d’olive, ail, basilic.

Préparation

La première étape, préparer nos escalopes de veau, les trancher à la transversale. On passe à la préparation des œufs, on va préparer le jaune d’œuf, et pour cela, on va casser les deux œufs, ensuite on vient saler et on rajoute une goutte de lait qui va aider les œufs à mieux s’accrocher à la viande et du coup la panure va mieux tenir. Puis, on va battre nos œufs pour qu’ils remontent bien. Donc, une fois qu’on a fait cela, on va tremper la viande dedans. On imbibe bien la viande jusqu’au ras bord en fait, pour qu’elle soit bien recouverte par l’œuf et on la met de côté. Et on va venir préparer la panure. On va mettre de la chapelure dans un grand récipient en verre, et ajouter du persil frais, mettez-en beaucoup car le persil va donner du goût à la panure. Puis, on va mettre de l’ail semoulé, et la dernière chose que l’on met dans la panure, c’est le parmesan. Une fois que c’est fait, on va passer à la cuisson. Pour bien panner la viande, on va d’abord la mettre dans la chapelure et ce qui est mieux c’est de le faire à la main pour que la chapelure s’imprègne bien à la viande. Une fois que c’est fait, on va tout simplement les panner. On va faire chauffer de l’huile et le beurre, et mettre les escalopes une par une et c’est tout. Une fois pannées, on met les escalopes sur une grille de façon à ce qu’elles puissent égoutter un peu. On aura un super beau résultat qui donne vraiment envie. Je vous conseille de les accompagner avec des tagliatelles assaisonnées à la sauce tomate et au basilic, avec un peu de citron. Pour faire la sauce tomate, c’est très simple, il suffit de chauffer la poêle, y mettre un peu d’huile d’olive, les tomates et de l’ail. Le tout à feu très doux pendant environ 45 minutes à couvert que l’on rajoutera du basilic. Voilà, notre plat d’escalope à la milanaise est fin prêt, il ne reste plus qu’à se mettre à table, et vous allez voir que vous allez trop vous régaler. Chacun a sa façon de la préparer mais en tout cas, c’est une recette simple et très gourmande.

Et après, il ne vous reste plus qu’a savourer avec un bon vin milanais, mais faites attention a boire avec modération!

Cotoletta-alla-Milanese-recette-tradi

Ma recette de cuisine préférée : L’escalope Milanaise

recette-escalope-milanaise

Chacun d’entre nous a une recette qu’il ou elle adore manger, mais aussi préparer. Pour mon cas, la recette que je préfère le plus est l’escalope Milanaise, qui se révèle être appréciée par beaucoup de monde et comme ça même si c’est simple, j’évite les cauchemars en cuisine et de devoir commander des pizzas. Bien cette recette date de plusieurs années, il fait partie de ceux que les passionnés de cuisine n’oublient jamais. Pourtant, la préparation n’est pas aussi difficile, ce qui me permet de me débrouiller tout seul avec le peu de connaissance que j’ai en matière de cuisine.

Historique de l’escalope Milanaise

Comme toutes les anciennes recettes qui sont encore servies aujourd’hui dans certains restaurants, lescalope Milanaise a sa propre histoire. En effet, comme son nom l’indique, il s’agit d’un plat ou plutôt d’un mets traditionnel italien qui vient de Milan. Toutefois, bien que ce soit un mets, il n’est pas servi avec de la pâte, mais indépendamment. C’est une recette d’escalope panée composée essentiellement de viande, que ce soit de la viande blanche, de la viande rouge ou tout autre type de viande. Dans les débuts, cette recette a été préparée avec du beurre. C’est-à-dire que les anciens Italiens faisaient la cuisson avec du beurre. Aujourd’hui par contre, certains Italiens font cette cuisson à base d’huile d’olive.

Les ingrédients de l’escalope Milanaise

Voici les ingrédients nécessaires pour la préparation de cette escalope panée Milanaise pour deux personnes. Vous augmenterez les quantités en fonction du nombre de personnes qui sera emmené à consommer le vôtre. Sur ce, en ingrédient de base, on va utiliser de l’escalope de veau bien fine. Il nous en faut deux tranches pour avoir la quantité suffisante pour deux personnes. Il nous faut ensuite de la chapelure, parmesan râpé, un œuf, un citron et une tomate. En plus de tout cela, il nous faut également de l’huile d’olive pour la cuisson, de la roquette, du basilic bien frais, du vinaigre balsamique, de la beurre, de la farine, du sel et du poivre. Toutefois, le poivre peut être remplacé par d’autres ingrédients si la consommation est faite par des enfants ou d’autres personnes qui n’aiment pas les aliments épissés.

Escalope-milanaise

Préparation de l’escalope Milanaise

Pour commencer, il faut mettre de la farine sur une assiette prévue pour cet effet. Dans une deuxième assiette, il faut battre l’œuf et le mélanger avec du sel et du poivre ou d’autres ingrédients. Le parmesan râpé et la chapelure vont par la suite être mélangés dans une troisième assiette. Quand les escalopes auront la taille et la forme que vous voulez, vous pouvez les passer un par un dans chacune des trois assiettes. Après cette étape, les escalopes bien garnies devront passer 15 minutes dans le frigo avant de passer aux cuissons. Pendant ce temps, il faut maintenant couper les tomates en petite tranche et les assaisonner d’huile d’olive, de vinaigre, de balsamique et aussi de sel. Maintenant, il faut chauffer le mélange de beurre et d’huile d’olive dans la poêle avant de mettre les escalopes à cuire dans les deux côtés. Après cela, vous n’avez plus qu’à personnaliser votre dressage en ajoutant du jus de citron.

Mon voyage à Milan

milan-voyage-visite

La capitale de la Lombardie m’a séduit par ses architectures et ses monuments impressionnants, ses musées grandioses, ses lieux insolites, les délices de sa gastronomie italienne, et sa mode italienne. Pour ne rien rater de ses trésors, voici quelques guides des endroits qui recèlent des nombreux trésors. Il y a plusieurs choses à voir à Milan, mais je ne vous parle que des lieux culturels incontournables, les insolites et les endroits pour faire de shopping afin de ne pas rentrer les mains vides.

 L’art et architecture de Milan

D’abord, avant de prendre le temps de faire le tour des cathédrales ou galeries majestueuses, j’ai essayé la meilleure pizza milanaise chez Spontini. L’adresse est recommandée par un compagnon de voyage et je n’étais pas déçu. Au lieu de commencer la journée par le cappuccino et le croissant, je préfère ainsi la pizza savoureuse. Cap ensuite vers le château Sforza et le jardin Sempione, construite en 14e siècle. La construction et les détails d’architecture sont bien préservés. Pour le jardin, j’ai pu accéder à la tour Branca haute de 25m, permettant d’avoir une vue surplombant la ville. Ensuite, je me dirige ensuite vers le quartier de Brera où j’ai pu visiter les incontournables telle que la cathédrale Duomo. Celle-ci impressionne de par ses nombreuses sculptures, par son architecture incroyablement précise dont la construction a duré 5 siècles. J’ai pris l’ascenseur pour visiter également le toit où des innombrables antennes se trouvent en haut de cette cathédrale. La galerie Vittorio Emmanuel II, sur la place de Duomo vaut également le détour avec son entrée en Arc de Triomphe et les détails de ses architectures. Scala, le célèbre opéra est juste à côté. Parmi les lieux les plus visités de Milan, on m’a aussi recommandé le Cimetero monumentale. Ce cimetière  inhabituel regorge de détails de marbre provenant des temples grecs, des cimetières obélisques etc. La pinacotera de Brera est à ne pas manquer également pour les curieux et les amateurs d’œuvres modernes comme le mariage de la vierge Raphaël. Quelques pas de là, il y a également le musée del Novecento qui renferme des trésors artistiques du 20ème siècle.

milan-visite-voyage

Les plans surprenants de Milan

Parce que la ville n’est pas faite seulement de musées et de cathédrales, j’ai pu également ses lieus insolites tels que le doigt d’honneur de 11 m de la Piazza Affari. Celui-ci fait face à l’institution de la bourse milanaise. La sculpture tant par son hauteur que par la forme de la main impressionne. Dans le quartier moderne de Nuova, c’est un aussi un régal pour les amoureux de l’art contemporain. Entre autres, j’ai pu voir de près la tour UniCrédit qui est le plus haut gratte-ciel italien ainsi que l’intéressante Vertical Wood, la forêt verticale. Après ces découvertes fascinantes, difficile de ne pas emporter des souvenirs. Un superbe bijou fera l’affaire dans le « Quadrilatero della Moda ». L’endroit contient des showrooms et des boutiques. Enfin, si vous aimez le luxe, Via Montenapoleone figure parmi les artères les plus prestigieuses de Milan. Il ne faut pas également rater sa visite.

Pourquoi le Milan AC est mon équipe de foot préférée ?

ac-milan

Le milan AC est une équipe de foot fondée en 16 septembre 1899 (environ 116 ans).Au début, il possède  4 appellations différentes comme : Milan Football and Cricket Club (1899-1919), Milan Football Club (1919-1936), Milan Associazone Sportiva (1936-1939) et Associazone Calcio Milano (1939-1945). Son siège est à Via Aldo Rossi, 820149 Milan.

Milan AC et son école de formation

La Milan Academy est l’école de formation et de la mise à jour des formateurs qui travaillent dans les variés activités développées par l’AC Milan : Secteur des Jeunes, Scuola Calcio et Milan Junior Camp. L’objectif de la Milan Academy est de former les lignes directrices, les programmes techniques et tous les matériaux qui seront employés dans des cours d’aggiornamento et des programmes de formation aux milliers de techniciens et observateurs qui travaillent par jour dans les 90 Scuola Calcio italienne et dans les Milan Junior Camp, qui en 2010 ont eu lieu dans plus de 190 localités par le monde pour arriver à un meilleur repérage et formation de jeunes talents.

En plus, la Milan Academy a été créée dans un but de recherche et de formation par des professionnels pour l’amélioration des séquences de travail auprès des éducateurs et des jeunes joueurs qui seront transmis à travers les variés centres implantés dans toute l’Italie pour perfectionner au mieux la qualité de l’éducation. Grace à tout cela que l’équipe de Milan AC est devenu l’un des clubs les plus connus et supportés par le monde, particulièrement en Asie et en Amérique du Sud où le club s’installe en première position en matière de célébrité et de supporters qui jouent sans relâche sur leur Ps4 avec leurs idoles.

milan-ac

Les palmarès de l’équipe de Milan AC

L’équipe de Milan AC entrainée par Vincezo Montella est la première équipe qui améliore actuellement en Serie A. Elle est avec le Club Atletico Boca Juniors et Réal Madrid FC, le deuxième club le plus qualifié à l’échelle international avec 18 coupes : 1 Coupe du monde des clubs, 3 Coupes intercontinentales, 7 Ligues des Champions, 5 Supercoupes de l’UEFA (record européen) et 2 Coupes d’Europe des vainqueurs de Coupe. Sur le plan national, Milan AC a par exemple triomphé 18 titres de champion d’Italie, mais également 5 Coupes d’Italie et 6 Supercoupes d’Italie. Il a ainsi concouru à 11 finales de Ligue des Champions (1958, 1963, 1969, 1989, 1990, 1993, 1994, 1995, 2003, 2005 et 2007), ce qui est en effet l’équipe à avoir concourir plusieurs finales de cette compétition après le Real Madrid FC (qui en estime 14 à son actif).

Le club est aussi la première équipe à avoir gagné le Championnat d’Italie de Football en étant invincible, dans la saison 1991/1992, et a arrivé l’exploit d’enchaîner 58 matchs sans abattue en Serie A. En 1988 et 1989, il est le seul club (dorénavant avec le FC Barcelone) à réussir placer trois de ses joueurs aux trois premières places au classement du Ballon d’or. En plus, l’équipe l’a fait par deux fois et de façon successive, ce qui est un record.